• De retour, ou presque.

    Le ciel gris de la France est bien triste comparé à l'étendue bleue qui s'étend au dessus de nous en Espagne.

    Nous sommes arrivés le dimanche 9 à six heures du matin sur une petite place de Grenade. Nous en avons profités pour nous installer (encore un peu dans le froid) à la terrasse d'un café où j'ai mangé de délicieux churros et un bon jus d'orange, un vrai de vrai avec de la bonne pulpe. Première impression en entrant dans le café, je me demande si je ne suis pas décoiffée ou si ma braguette est encore ouverte. Mais non, les espagnols ont un regard franc qui ne cherche pas à discriminer contrairement à notre pays où tout le monde se dévisage, s'observe avec un regard indifférent. J'ai noté un manque de politesse parfois. D'ailleurs en parlant de politesse je me demande combien de fois j'ai dit "Gracias". ^^

    Dès le lever du soleil, nous avons pu nous émerveiller devant la beauté de ce qui s'offrait à nos yeux. Les rayons du soleil filtraient à travers le feuillage vert des acacias et se refletait dans le cours d'eau, les maisons étaient habillées de couleurs chaudes, jaunes, rouges, parfois un peu rosées, de l'eau fraîche jaillissait des fontaines, vers midi tout commençait à s'animer. Lorsqu'on passait devant les petites boutiques maroquaines, nos regards étaient attirés par tous ces petits objets dorés, argentés, les couleurs des écharpes ou des vêtements, on pouvait sentir des effluves d'encens.

    Même dans l'Espagne d'aujourd'hui nous pouvons retrouver les traces du partage culturel d'autrefois, en visitant des quartiers tels que el Albaicin, el Sacromonte ou el Santacruz, quartiers arabes, gitans, juifs, de petites ruelles étroites ou animées par les marchés où se vendent épices, fruits et légumes frais ou encore par la mixité des édifices religieux comme la Mezquita Mayor de Cordoba ou la Cathédrale de Séville.

    Tout s'est presque bien passé dans les familles. Adela était comme une mère aux petits soins pour Najima et moi, à se préoccuper des chevilles de notre petite étoile qui n'a pas eu de chance cette semaine, à nous préparer de bons petits plats, à se demander si nous ne sommes pas trop fatiguées...

    La soirée à l'auberge de jeunesse était agréable. Nous avons  mis beaucoup de temps à nous décider pour sortir, finalement je suis partie avec Mathilde, Quarel, Jipé, Martin, Najima, Claire, Dish et Ttou pour aller fumer la chicha. Assez drôle comme expérience. J'aime bien ce côté convivial où l'on est tous ensemble, admirer et sentir la fumée qui sort de nos bouches.

    On a eu assez peur quand même en arrivant à notre logement dans une petite ville à côté de Séville. Une grand-mère à l'air sévère, un mari un peu pervers, un balcon interdit à cause de la mort d'un proche... Un peu stressant non?

    Enfin, le dernier soir, c'était l'éclate totale à la Luna Nueva où tout le petit groupe s'est réuni autour d'un gros verre avouons le (^^), encore une fois du narguilé et d'un baby foot. C'était des sourires et des rires, des cris, des danses... Parfois des chutes... (Merci Ttou hein ^^).

    J'allais oublier le jonglageuh!! Je sais jongler avec des massues maintenant! C'était drôle de voir les personnes intriguées par les massues, les balles, les bolas qui volaient un peu partout sur les places.

    "J'aimerai tant de promettre de la lune, mais la lune est déjà prise." Beh oui Martin j'aime bien la musique que tu écoutes! Nunuche et canapé, au nom de la lune je te pouyouterai. (Oups, pardon).

     Il faut que je m'arrête là. Les valises à peine défaites il faut déjà repartir pour le soleil. Dans un peu moins de trois heures je pourrai encore admirer les nuages cotonneux, m'imaginer des êtres de l'air les transpercer à pleine vitesse.

    Encore une semaine à découvrir, être intriguée par les différences de culture, de langue, de vie.

    Encore une semaine sans mon amoureux mais toujours à penser à lui. Je relirai ses mots.

    Bonnes vacances.


  • Commentaires

    1
    Mardi 25 Avril 2006 à 22:44
    si seulement
    tu pouvais m'accorder la faveur d'augmenter un peu la taille d la police.merci;
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :